Keyword

environment

21 record(s)
 
Type of resources
Available actions
Topics
INSPIRE themes
Keywords
Contact for the resource
Provided by
Formats
Representation types
Update frequencies
status
Scale
From 1 - 10 / 21
  • Categories  

    L’île de Bagaud, réserve intégrale du Parc National de Port Cros (PNPC), fait actuellement l‘objet d’un programme décennal de restauration écologique en vue de la préservation de son patrimoine naturel. Cette restauration consiste à contrôler deux espèces exotiques envahissantes : le rat noir (Rattus rattus) et la griffe de sorcière (Carpobrotus sp.). Débuté en 2010, ce programme permet l’étude de plusieurs groupes taxonomiques avant (2010-2011) et après contrôle (2013-2019) : (1) la flore, (2) les arthropodes épigés et les insectes volants, (3) les squamates, (4) les oiseaux terrestres nicheurs et (5) les oiseaux marins nicheurs. Ce projet fédère une large communauté d’acteurs académiques et non-académiques autour d’un objectif commun : contrôler et si possible éradiquer les espèces invasives de la réserve intégrale et suivre la résilience des groupes taxonomiques cités ci-dessus. Partenaires pour le suivi et l’analyse des données : IMBE, PNPC, CBNMed, association Reptil’Var, association DREAM et LPO. Autres partenaires : PIM, INRA, Conservatoire du Littoral, Domaine du Rayol, Naturoscope, UE, Natura2000, TLV, Région Sud, Naturalia Consultants en Environnement.

  • Categories  

    L’Observatoire du milieu porté par le GIPREB (Groupement d’Intérêt Publique pour la Réhabilitation de l’Etang de Berre) a pour vocation de suivre depuis 1994 l’évolution hydrologique et biologique de l’étang de Berre (France, Méditerranée). Le suivi du benthos dans l’étang de Berre se fait depuis 2005. Il est réalisé par le GIPREB dans sa totalité. Il y a deux échelles temporelles et spatiales distinctes de suivi : 1) Les station centrales : prélèvement mensuel en 3 stations de l’étang de Berre ============================================================= *Date de début de la série : 2005 *Fréquence : Prélèvement mensuel *Coordonnés des points de Prélèvement : B3 Long : 43.3066 ; Lat : 5.0435 ; Profondeur : 5m B4 Long 43.2708 ; Lat : 5.0567 ; Profondeur : 9 m B6 Long 43.2633 ; Lat 5.0644 ; Profondeur : 9m *Protocole : Engin : Benne Orange peel de 1/12 m² Méthode : Triplicata par station et comptage/détermination des espèces présentes *Paramètres : Richesse Spécifique Densité d’individus (nombre par m²) 2) Les station côtières : prélèvement bi annuel en 10 stations de l’étang de Berre ============================================================= *Date de début de la série : 2005 *Fréquence : Prélèvement Bi annuel (Aout ou septembre et décembre ou février) *Coordonnés des points de Prélèvement : B1 Long 43.3075 Lat 5.0039 Profondeur : 4 m B2 Long 43.3027 Lat 5.0659 Profondeur : 4 m B5 Long 43.2544 Lat 5.0386 Profondeur : 4 m B7 Long 43.2562 Lat 5.1074 Profondeur : 4 m B8 Long 43.3246 Lat 5.0146 Profondeur : 4 m B9 Long 43.2746 Lat 5.0889 Profondeur : 4 m B10 Long 43.2879 Lat 5.1171 Profondeur : 4 m B11 Long 43.273 Lat 5.1105 Profondeur : 4 m B12 Long 43.244 Lat 5.0343 Profondeur : 4 m B13 Long 43.2845 Lat 5.0022 Profondeur : 4 m *Protocole : Engin : ¼ d’une benne Benne Orange peel de 1/12 m² Méthode : Triplicata par station et comptage/détermination des espèces présentes *Paramètres : Richesse Spécifique Densité d’individus (nombre par m²)

  • Categories  

    Suivis de la dérive du panache rhodanien vers la région Marseillaise SITE : Embouchure du Rhône – Zone littorale – baie de Marseille PROGRAMME DE RATTACHEMENT : - SNO Coast-HF – SNO MOOSE Responsable local: - Fabrice Garcia ÉQUIPEMENTS : Capteur température, salinité pression STPS NKE instrumentations PARAMÈTRES MESURES : Mesures haute fréquence en surface : température, salinité, nitrate: DISPONIBILITÉ DES DONNÉES : Base de données locales MIO PARTICIPANTS : P. Raimbault (DR MIO) D. Guillemain (Ing. CNRS): plongée L. Vanbostal (tech CNRS) plongée PARTENAIRES : Service des PHARES ET BALISES – Agence de l’Eau

  • Categories  

    Trimaran télécommandé Ocarina (Océan couplé à l’atmosphère : recherche instrumentée sur navire annexe). La plateforme OCARINA (Océan Couplé à l’Atmosphère, Recherche sur l’Interface sur Navire Annexe) est un drône naval de surface développé spécifiquement pour effectuer des mesures des échanges turbulents et radiatifs à l’interface océan/atmosphère. Conçue et réalisée au LATMOS en 2009, la version initiale d’OCARINA a évolué au fil des campagnes et des collaborations avec la DT-INSU, l’Ifremer, le LOCEAN, et l’IRPHE. Les instruments embarqués sont une centrale inertielle, un GPS, un anémomètre sonique, une sonde de mesure des flux radiatifs montants et descendants dans l’infrarouge et dans les longueurs d’ondes visibles, une sonde immergée de type CT, et une station météorologique. Les données de niveau 2 fournies sont : * la localisation, la vitesse, le cap pointé et la route suivie * la hauteur et la période significative des vagues plus longues que deux mètres * la température de l’eau (SST) à une profondeur de 30 cm * la salinité de surface (SSS) * les variables météorologiques (vent en module et direction, température, humidité et pression) à une mètre de haut. * les flux solaires et infrarouge montants et descendants * les flux turbulents bulk (u*, Hs et LE), et le rapport de Monin-Obukhov (z/L) * u* et Hsv (le flux turbulent de flottabilité) estimés par méthode inertio dissipative * u* et Hsv estimés par méthode des covariances DOI: https://doi.org/10.17882/59768 DOI landing page: https://www.seanoe.org/data/00486/59768/ Le laboratoire de recherche océanographique MIO fait partie de l'Institut OSU-Pythéas et est sous la direction conjointe de l'Université Aix-Marseille, de l'Université de Toulon, du CNRS et de l'IRD. Notre objectif est de mieux comprendre le système océanique et son évolution en réponse aux changements globaux. MIO constitue un centre d'expertise en biologie marine, en écologie, en biodiversité, en microbiologie, en halieutique, en physique, en chimie, en biogéochimie et en sédimentologie. Notre environnement de travail est l’océan mondial, avec ses interfaces continentales, atmosphériques et sédimentaires. The MIO Oceanography research laboratory forms part of the OSU-Pytheas Institute and is under the joint direction of Aix-Marseille University, Toulon University, the CNRS and the IRD. Our goal is to better understand the oceanic system and its evolution in response to global changes. MIO constitutes a center of expertise in marine biology, ecology, biodiversity, microbiology, halieutics, physics, chemistry, biogeochemistry and sedimentology. Our working environment is the world ocean, along with its continental, atmospheric and sediment interfaces.

  • Categories  

    Données de l'analyse des peuplements phytoplanctoniques de la baie de Marseille. Dans le cadre du programme " Séries à long terme " du Service d'Observation du Centre d'Océanologie de Marseille, à partir de 1994, deux points de prélèvement. - Le premier (SOFCOM) correspond au point d'appui SOMLIT (Service d'Observation en Milieu Littoral de l'INSU), situé au large des îles du Frioul. Les prélèvements sont bimensuels, effectués en surface et dans la zone de fluorescence maximale, repérée au cours de la descente d'une bathysonde munie d'un capteur de fluorescence. Les données sont disponibles jusqu'en décembre 2004. - Le deuxième (CAPCOM) correspond aux prélèvements d'eau de surface réalisés dans l'Anse des Cuivres, au pied de la Station marine d'Endoume, entre mars 1994 et décembre 2000. Ces échantillons sont pris comme référence de la frange littorale extrême. La fréquence de prélèvements de cette série a varié de 1/3 jours à 1/8. Pour les deux séries des paramètres physico-chimiques et hydrologiques sont disponibles sur le site du Service d'Observation Informations Taxonomiques Une fiche avec des Renseignements taxonomiques est disponible pour les espèces observées en Méditerranée au cours des analyses. Elle comprend : - le nom complet, l'autorité, les synonymes connus, - dans certains cas, un dessin ou une photo. - le volume moyen calculé à partir de mesures réalisées sur les données récentes. - les caractéristiques écologiques. Des liens permettent de retrouver la liste des prélèvements dans lequels une espèce a été observée, ainsi que la bibliographie qui la concerne

  • Categories  

    Etude de la sécheresse sur la pinède à chêne vert. Suivis des impacts de l’exclusion de pluie (-30%) et d'irrigation (+30%) sur la croissance primaire et la reproduction des pins d’Alep (Pinus halepensis) La station est située en région PACA, à 15 Km à l’Est de Marseille, au sein d’une forêt mixte co-dominée par le Pin d’Alep (Pinus halepensis) et le Chêne vert (Quercus ilex), deux des espèces les plus représentées en région méditerranéenne. Créée en 2007, cette station répond au besoin de mieux comprendre l’impact de l’environnement et particulièrement de la sécheresse sur les bilans d’eau, d’énergie et de matière des écosystèmes dans un contexte de changement climatique. Nous étudions notamment la croissance des feuilles, branches, et des organes reproducteurs ainsi que leurs phénologie tout au long de l'année.

  • Categories  

    Suivi à long terme et haute fréquence des eaux littorales – prise en compte des événements extrêmes - SITE : Baie de Marseille 05° 17' 30 E - 43° 14' 30 N (3 milles de la côte) PROGRAMME DE RATTACHEMENT - SNO Coast-HF - Infrastructure de Recherche ILICO - Financement : INSU - MIO UMR 7294 CNRS - RESPONSABLE LOCAL: Patrick RAIMBAULT - MIO - - RESPONSABLE NATIONAL : Guillaume Charria- François Schmitt - DATE DE DEMARRAGE : 2012 - EQUIPEMENTS : * Bouée de surface équipée de capteurs Météo * Sonde multiparamétrique SMATCH (NKE) en surface * Profileur multiparamétrique Provor sur la colonne d’eau 5 m- 55 m - PARAMETRES MESURES : *Surface: Température, salinité , turbidité, fluorescence, oxygène à fréquence horaire * Profil journalier 0- 55m: Température, salinité , turbidité, fluorescence, ; résolution 1 m - DISPONIBLITE DES DONNEES : - base de données spécifique MIO - plate forme de diffusion http://erddap.osupytheas.fr/erddap PERSONNELS DEDIES : - F. Garcia (Ing. Univ) : installation et maintenance équipements – base de données - M. Lafont (Tech univ) : sorties en mer - D. Guillemain (Ing Univ) : plongée - V. Lagadec (Ing Univ) : analyses chimiques - N. Garcia (Ing CNRS) : analyses chimiques - PARTENAIRES * SNO SOMLIT - Phytobs – * Suivi DCE – Agence de l’Eau - programme en élaboration SNOCO

  • Categories  

    Le projet Orchamp s’inscrit dans le dispositif Sentinelles des Alpes, de la Zone Atelier Alpes. L’objectif est de saisir dans le temps et dans l’espace les dynamiques couplées entre le climat, l’utilisation des terres, la biodiversité de plusieurs groupes taxonomiques et le fonctionnement des écosystèmes de montagne, à l’échelle des Alpes françaises. Ce projet fédère une large communauté d’acteurs académiques et non-académiques autour d’un objectif commun : observer et prédire l’évolution de la biodiversité dans tout l’arc alpin en réponse aux forçages du climat et du changement d’usage des terres. ORCHAMP constitue un dispositif d’observation à échelles spatiales emboitées. Des protocoles simples et standardisés sont répétés sur des placettes permanentes et sur le temps long (> 20 ans). Ils permettent un suivi tous les 5 ans des écosystèmes : relevés botaniques et forestiers, analyses physico-chimiques et structure du sol, analyses de l’ADN environnemental du sol, télédétection, données météorologiques, pression anthropique et du pâturage. Cet observatoire pluridisciplinaire, privilégie une approche systémique de l’étude des territoires alpins, en entrecroisant les regards sur les trajectoires socio-économiques, les forçages macro et micro climatiques, les perturbations naturelles et les dynamiques des biodiversités. Enfin, à l’ère des données ouvertes (open data), l’ensemble des données récoltées et validées, sera structuré et diffusé afin de garantir sa réutilisation par tous, sans restriction aucune.

  • Categories  

    L'Observatoire européen multidisciplinaire des fonds marins et des colonnes d'eau baptisé (EMSO) (European Multidisciplinary Seafloor and water column Observatory) est une infrastructure de recherche répartie à l'échelle européenne des observatoires des fonds marins et des colonnes d'eau. Il vise à explorer davantage les océans, à mieux comprendre les phénomènes qui se produisent au fond de la mer, et à élucider le rôle critique que ces phénomènes jouent dans les systèmes terrestres globaux. Cet observatoire repose sur des sites (ou nœuds) d’observation qui ont été déployés dans des endroits stratégiques des mers européennes, de l'Arctique à l'Atlantique, de la Méditerranée à la mer Noire. Il y a actuellement onze nœuds en eau profonde plus quatre nœuds d'essai en eau peu profonde. EMSO Ligure Ouest est l’un de ces observatoires sous-marin permanent situé en mer Ligurienne et est déployé au large de Toulon, en France. Cette région été choisi pour ses intérêts scientifiques particulières tels que : sismicité, topographie, turbidité, biodiversité, dynamique des masses d'eau et flux de matières organiques. Ce réseau d’observation sous-marine fait aussi partie de KM3NeT (https://www.km3net.org/) qui a une topologie modulaire conçue pour connecter jusqu'à 120 unités de détection de neutrinos. L'instrumentation Earth and Sea Science (ESS) connectée à KM3NeT repose sur deux composants complémentaires: un module d'interface instrumenté (MII) et une ligne instrumentée autonome (ALBATROSS). La ligne ALBATROSS est une ligne inductive (2000 m) composée d'un système de communication acoustique, de deux câbles inductifs équipés de capteurs CTD-O2, de courantomètres et de deux bouées instrumentées. Cette ligne est déployée à une distance de 2-3 kilomètres du MII, et la communication à terre est faite par un lien acoustique avec le MII, et câble électro-optique via le nœud KM3NeT. Data 2016 - DOI: https://doi.org/10.17882/47129 Data Albatross inductive line from 2019 to 2020-11 - DOI: https://doi.org/10.17882/74513 Data Albatross inductive line from 2021 - DOI: https://doi.org/10.17882/83244

  • Categories  

    Le suivi des apports du Rhône Face aux intérêts récents portant sur la quantification des apports à la mer par les différents fleuves méditerranéens et pour répondre aux exigences européennes de la Directive Cadre sur l’Eau, un suivi à haute fréquence des apports rhodaniens a été mis en place en collaboration avec l’IRSN et en partenariat avec l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée et Corse (AERMC). Le point d’appui de cette opération est la station de prélèvement automatique d’Arles. Cette station comporte un système de pompage installé sur le quai et un local où sont installés les préleveurs automatiques Depuis mars 2005, la quantification de la charge particulaire et des concentrations des principaux éléments biogènes est assurée au rythme d’un échantillon par jour en routine et 6 par jour en période de crue. Grâce aux facilités offertes par cette station automatique, des prélèvements supplémentaires peuvent être assurés par le service d’observation du MIO (contacts : Patrick Raimbault - Michel Fornier). Les données peuvent être obtenues sur demande auprès du Service d’observation du MIO PARAMÈTRES MESURES : Mesures quotidiennes: Matière en suspension, sels nutritifs, Matières organiques dissoutes et particulaires (C/N/P) Prélèvements bi-mensuels de matière en suspension et d’eau par centrifugation pour analyses DCE PROGRAMME DE RATTACHEMENT - SNO MOOSE – SNO Responsable local: - Patrick Raimbault DISPONIBILITÉ DES DONNÉES : - Base de données MIO - Base de données SEDOO: http://mistrals.sedoo.fr/MOOSE/ - Base de données Agence de l’eau SANDRE http://sandre.eaufrance.fr/Base-de-donnees PARTICIPANTS : - M. Fornier (Tech Univ) : maintenance équipements traitement échantillons - V. Lagadec (IE AMU) Analyses chimiques - F. Garcia (Ing. Univ.): maintenance échantillonneur - N. Garcia (IR CNRS) Analyses chimiques PARTENAIRES : Agence de l’Eau, IRSN, CEFREM, CEREGE