Keyword

Mediterranean Sea

26 record(s)
 
Type of resources
Available actions
Topics
INSPIRE themes
Keywords
Contact for the resource
Provided by
Formats
Representation types
Update frequencies
status
Scale
From 1 - 10 / 26
  • Categories  

    L’Observatoire du milieu porté par le GIPREB (Groupement d’Intérêt Publique pour la Réhabilitation de l’Etang de Berre) a pour vocation de suivre depuis 1994 l’évolution hydrologique et biologique de l’étang de Berre (France, Méditerranée). Le suivi du benthos dans l’étang de Berre se fait depuis 2005. Il est réalisé par le GIPREB dans sa totalité. Il y a deux échelles temporelles et spatiales distinctes de suivi : 1) Les station centrales : prélèvement mensuel en 3 stations de l’étang de Berre ============================================================= *Date de début de la série : 2005 *Fréquence : Prélèvement mensuel *Coordonnés des points de Prélèvement : B3 Long : 43.3066 ; Lat : 5.0435 ; Profondeur : 5m B4 Long 43.2708 ; Lat : 5.0567 ; Profondeur : 9 m B6 Long 43.2633 ; Lat 5.0644 ; Profondeur : 9m *Protocole : Engin : Benne Orange peel de 1/12 m² Méthode : Triplicata par station et comptage/détermination des espèces présentes *Paramètres : Richesse Spécifique Densité d’individus (nombre par m²) 2) Les station côtières : prélèvement bi annuel en 10 stations de l’étang de Berre ============================================================= *Date de début de la série : 2005 *Fréquence : Prélèvement Bi annuel (Aout ou septembre et décembre ou février) *Coordonnés des points de Prélèvement : B1 Long 43.3075 Lat 5.0039 Profondeur : 4 m B2 Long 43.3027 Lat 5.0659 Profondeur : 4 m B5 Long 43.2544 Lat 5.0386 Profondeur : 4 m B7 Long 43.2562 Lat 5.1074 Profondeur : 4 m B8 Long 43.3246 Lat 5.0146 Profondeur : 4 m B9 Long 43.2746 Lat 5.0889 Profondeur : 4 m B10 Long 43.2879 Lat 5.1171 Profondeur : 4 m B11 Long 43.273 Lat 5.1105 Profondeur : 4 m B12 Long 43.244 Lat 5.0343 Profondeur : 4 m B13 Long 43.2845 Lat 5.0022 Profondeur : 4 m *Protocole : Engin : ¼ d’une benne Benne Orange peel de 1/12 m² Méthode : Triplicata par station et comptage/détermination des espèces présentes *Paramètres : Richesse Spécifique Densité d’individus (nombre par m²)

  • Categories  

    In the framework of the SNO/SOERE MOOSE (Mediterranean Ocean Observing System on Environment) program, the Mediterranean Institute of Oceanography is operating coastal High Frequency Surface Wave Radars (HF radar) on the North Western Mediterranean coast. HF radar provide high resolution (3­-5 km), synoptic view of surface currents from the shore up to 80 km off shore at hourly time scales. The measurement principle is based on the Doppler effect created by an additional current on the intrinsic speed of the waves selected by radar-sea interactions, called Bragg waves, having a wavelength of half that of the radar e.m. waves and propagating in the axis of observation (radial currents). A single radar scans the sea in azimuth and determines the radial components of the current at each adjacent cell along each azimuth. Two separate radars for the same area from different angles then collect the information necessary for mapping vector current from the combination of the two sets of radial components. The MOOSE HF radar MEDTLN data set is made of daily averaged surface currents, geo-referenced on Cartesian lon/lat coordinates. Those are computed from hourly total velocity data of level L3B (velocity threshold and GDOP threshold tests passed) for which additional RFI outliers’ eliminations are made using a one inertial period (17h at 43°N) statistical method based on the number of L3B valid data, variance and mean over the 17h period by reference to the long term (full dataset) statistics. The associated quality control (QC) indexes for the hourly data range from 0 (missing or bad values) to 4 (best confidence values). Details of the method available on the MOOSE HFradar website. Velocities, variances and QC values in this file are those averaged on a lunar daily basis (25 hours average) centered at noon of each day. Hourly data for specific studies may be available on equest (see contacts below). DOI : 10.17882/56500 Landing Page = https://doi.org/10.17882/56500

  • Categories  

    Couplage des données issues des Radar HF et des flotteurs pour améliorer la prévision des dérives des nappes pétrolières et les secours en mer. Le projet TOSCA consiste à développer un réseau côtier de surveillance continue et de prévisions basé sur des radars HF et des instruments et modèles de dérive de nouvelle génération, visant à optimiser la réponse des autorités locales aux accidents de mer, en mettant un accent particulier sur la pollution par les déversements d'hydrocarbures et la recherche. et opérations de sauvetage (SAR). Le projet TOSCA (réseau de surveillance des déversements d’hydrocarbures et des zones côtières) est cofinancé par le Fonds européen de développement régional dans le cadre du programme MED. Il vise à améliorer la qualité et l'efficacité du processus décisionnel en cas d'accident maritime concernant la pollution par les déversements d'hydrocarbures et les opérations de recherche et de sauvetage (SAR) en Méditerranée. Cela se fera avec l'aide d'un réseau comprenant les autorités locales, les décideurs politiques et des scientifiques, dotés d'un système de surveillance et de prévisions maritimes scientifiques et de la mise en œuvre d'outils d'aide à la décision et de plans d'action. TOSCA project consists in the development of a coastal continuous monitoring & forecasting network based on HF radars & new generation drifting instruments & models, aimed at optimizing the response of local authorities to marine accidents, with a special emphasis on oil spill pollution & on search-and rescue (SAR) operations. The TOSCA (Tracking Oil Spills & Coastal Awareness network) project is cofinanced by the European Regional Development Fund in the framework of the MED Programme. It intends to improve the quality and effectiveness of decision-making process in case of marine accidents concerning oil spill pollution and search and rescue (SAR) operations in the Mediterranean.This will be done with the help of a network including local authorities, policy makers and scientists, with a scientific maritime monitoring and forecasting system and with the implementation of decision support tools and action plans.

  • Categories  

    Acquisition automatique sur le long terme et en temps réel de données de niveau d'eau et de température le long du littoral Varois (France) Le programme consiste à apporter des données de mesures originales pour une meilleure compréhension et modélisation des interactions et couplages entre la dynamique côtière et la dynamique littorale à l'échelle des baies (actuellement aire de l'agglomération toulonnaise avec projet d'extension à plus grande échelle le long de la côte méditerranéenne), par le développement d'un système d'observation sur le long terme (plusieurs années). Il est à l'interface des axes de recherche en dynamique du plateau continental et en dynamique littorale du laboratoire MIO, composante de l'Observatoire des Sciences de l'Univers PYTHEAS.

  • Categories  

    Sites d'étude : Zone Proximale de la Baie de Marseille - SOLEMIO Baie de Marseille 05° 17' 30 E - 43° 14' 30 N (3 milles de la côte) - JULIO Large du Planier 05° 15.13 E – 43° 08.06 N OBJECTIF – Thématique générale Cette opération fédératrice et transversale du MIO a pour objectifs scientifiques de : 1) de quantifier à l'échelle régionale les flux à la frontière Est du GDL par une stratégie d'observation des entrées du courant nord sur le plateau et des apports du Rhône ainsi que les productivités associées pour déterminer leur impact sur la dynamique du plateau continental, 2) d'évaluer à une échelle plus circonscrite l’impact de la métropole Marseillaise sur la zone proximale de la Baie de Marseille. Programmes de rattachements : MERITE/MERMEX/MISTRALS, SOMLIT, OT-Med MED-POL (2015-2017), programme Blue-POLUT (Agence de l’Eau - 2016-2018) Moyens mis en œuvre : - Navires de Station (Antedon, Armandia) - Zodiac (OSU-Pytheas et GIS) - Navettes Maritimes - Glider ACSA, LOPC 600 - LISST 100 - MVP - Poisson multicapteur - SCAMP - Equipements du SAM y compris des lâchers de flotteurs lagrangiens - Mouillages instrumentés du site SOLEMIO (avec capteur Nitrate ISUS) - Bouée multiparamétrique SMATCH et transmission temps réel plus mouillage avec un profileur multiparamétrique Provor et transmission temps réel - Au Frioul/Endoume : Préleveur grand volume et collecteur de dépôts atmosphériques et station météorologique. - Ligne optique SUNMEX équipée de radiomètres permettant une mesure de l’éclairement descendant et ascendant dans l’atmosphère et la colonne d’eau (1.5 et 4.5 m) aux longueurs d’onde 305, 325, 340 et 380 nm (UV) - 412, 443, 490, 565 nm (Visible) et de capteurs biogéochimiques (CDOM, Chl a, Backscaterring (particules), température et salinité. Les données sont transmises en temps décalé (x fois par jour) par GPRS au laboratoire. - Rosette équipé de bouteilles Niskin et de CTD - Bouteilles de prélèvements (Goflo dédiées à l’étude des contaminants organiques à l’état de trace ; pompe de surface en Téflon pour l’étude des traces métalliques. En complément des observations de terrain, les moyens numériques issus des simulations du modèle couplé ECO3M-Mars3D et suivi des images Satellites, permettront la détection et le suivi synoptique de masses d'eau particulières (panache et upwelling), la distribution et la dispersion de xénobiotiques, micropolluants générés par l’activité humaine. DISPONIBILITE DES DONNEES : les données CTD des profils verticaux sur les stations JULIO et SOLEMIO sont disponibles aux formats CSV et NetCDF - http://erddap.osupytheas.fr/erddap/search/index.html?page=1&itemsPerPage=1000&searchFor=solemio - http://erddap.osupytheas.fr/erddap/search/index.html?page=1&itemsPerPage=1000&searchFor=JULIO+ctd PERSONNELS DEDIES : Bhairy N., Blanchot J., Carlotti F., Fornier M., Garcia F., Garcia, N., Goutx M., Grégori G., Goutx M., Grenz C., Guigue C., Lafont M., Lagadec V., Lefevre D., Libes M., Lars Heimburger, Missamou T., Pagano M., Pinazo C., Raimbault P., Sempéré, R., Tedetti M., Thibault D., Vanbostal L., Yohia C., Zubérer F., plus d'autres personnels du MIO et extérieurs.

  • Categories  

    In the framework of the SNO/SOERE MOOSE (Mediterranean Ocean Observing System on Environment https://www.ir-ilico.fr/Les-reseaux-elementaires/Fiches-d-identite-des-reseaux-elementaires/MOOSE ) program, the Mediterranean Institute of Oceanography is operating coastal High Frequency Surface Wave Radars (HF radar) on the North Western Mediterranean coast. This activity is also supported by the following European Research Infrastructure Jerico-Next (https://www.jerico-ri.eu), and Intereg MED programs as Impact and Sicomar +. HF radar provide high resolution (3­-5 km), synoptic view of surface currents from the shore up to 80 km off shore at hourly time scales. The measurement principle is based on the Doppler effect created by an additional current on the intrinsic speed of the waves selected by radar-sea interactions, called Bragg waves, having a wavelength of half that of the radar e.m. waves and propagating in the axis of observation (radial currents). A single radar scans the sea in azimuth and determines the radial components of the current at each adjacent cell along each azimuth. Two separate radars for the same area from different angles then collect the information necessary for mapping vector current from the combination of the two sets of radial components. The HF radar data set is made of monthly averaged surface currents, geo-referenced on cartesian lon/lat coordinates. The radial velocities maps are provided applying a Direction Finding technique (instead of traditional Beam Forming) not only to the full array of antenna but also to subarrays made of a smaller number of sequential antennas, a method which we refer to as "antenna grouping". Radials from Peyras-Peyras and Porquerolles-Benat are computed to reconstruct the vector field.

  • Categories  

    ABSTRACT : Time series of the monthly means of potential temperature, salinity and potential density recorded on the HydroChanges consecutive moorings in the Gulf of Lion (41° 59.0' N 04° 55' E) few meters above the bottom (~2320m), between 2006 and 2011. N.B.: data from 2003 to 2006 exist but moorings are yet to be recovered. Observing strategy Mooring with 1 Seacat SBE37 and usually one currentmeter. Seacat SBE37 fitted with pump and pressure sensor for accurate computation of the salinity, and mostly sent to recalibration at SeaBird after their deployment. REFERENCE : http://www.ciesm.org/marine/programs/hydrochanges.htm Schroeder K.et al., 2013. Long-term monitoring of the hydrological variability in the Mediterranean Sea: the HYDROCHANGES network. Ocean Sci., 9, 301-324, doi:10.5194/os-9-301-2013 INSTRUMENT INFORMATION : Instrument type CTD > Conductivity, Temperature, Depth Manufacturer Sea-Bird Electronics, Inc. - http://www.seabird.com Model SBE 37 Instrument features / Calibration pressure sensor, pump, recalibration Observation frequency monthly mean Longitude (°) 4.9167 Latitude (°) 41.983

  • Categories  

    JULIO (Judicious Location for Intrusions Observations) mooring is located close to the 100 m-deep isobath (around 5.25°E and 43.13°N), offshore Marseille. With its bottom-moored (300kHz) ADCP, it enables measuring horizontal currents (every 4 m and every ½ h) through the water column, and among others, identifying periods of exchange between the Northern Current and the continental shelf. It is one crucial component in the study of the coastal-offshore gradient from Marseille to the MOOSE 42°N5°E station, and potential covariances with the MIO radar and other MIO or international observing systems, as well as with the SOMLIT site (including also an ADCP) in the bay of Marseille. Moreover, with a bottom CTD, it can detect environmental anomalies in classical hydrographic data, useful for oceanographers. As one of the rare station at the interface between the continental shelf and offshore, it will allow to observe the long-term evolution of the Northern Current in the context of climate change and anthropogenic pressure, and its potential varying impact on the Gulf of Lion. The data are of course also crucial for modellers. Moreover they show a great potential when supplementing other MOOSE data (glider and radar). 3 timeseries available : - JULIO 1 - 12/02/2012 to 23/10/2012; - JULIO 2 - 17/09/2013 to 28/03/2014; - JULIO 3 - 17/07/2014 to 10/04/2015 JULIO (Judicious Location for Intrusions Observations) est situé à proximité de l'isobathe de 100 m de profondeur (environ 5,25°E et 43,13°N), au large de Marseille. Grâce à son ADCP (300 kHz), il permet de mesurer les courants horizontaux (tous les 4 m et toutes les ½ h) à travers la colonne d'eau et, entre autres, d'identifier les périodes d'échange entre le courant du Nord et le plateau continental. Il s'agit d'un élément crucial dans l'étude du gradient littoral-offshore de Marseille à la station MOOSE 42°N5°E, et des covariances potentielles avec le radar MIO et autres systèmes d'observation MIO ou internationaux, ainsi qu'avec le site SOMLIT (incluant également un ADCP) dans la baie de Marseille. De plus, avec un CTD de fond, il peut détecter les anomalies environnementales dans les données hydrographiques classiques, utiles aux océanographes. En tant qu'une des rares stations à l'interface entre le plateau continental et le large, elle permettra d'observer l'évolution à long terme du courant du Nord dans le contexte du changement climatique et de la pression anthropique, et son impact potentiel variable sur le Golfe du Lion. Les données sont bien sûr également cruciales pour les modélisateurs. De plus, ils présentent un grand potentiel en complément d'autres données MOOSE (planeur et radar). 3 séries temporelles disponibles: - JULIO 1 - 12/02/2012 to 23/10/2012; - JULIO 2 - 17/09/2013 to 28/03/2014; - JULIO 3 - 17/07/2014 to 10/04/2015

  • Categories  

    Le projet CHROME « Continuous High Resolution Observation of the MEditerranean sea », a été financé par la fondation A*MIDEX, a permis d'étudier le contexte physico-chimique et biogéochimique des eaux de surface en intégrant des échelles spatio-temporelles de haute résolution (méso-échelle et hebdomadaire). Ces échelles d’observation de l’écosystème marin sont indispensables pour comprendre et intégrer au mieux le rôle des structures physiques à méso-échelle et des évènements météorologiques ponctuels tout en englobant la variabilité saisonnière classique. Pour cela, un système de mesures automatisées à haute résolution a été mis en place à bord d’un navire d’opportunité, le C/F Carthage de la Compagnie Tunisienne de Navigation (CTN), à savoir: la FerryBox et le Cytomètre en Flux de type CytoSense. Ce navire traverse la Méditerranée quatre fois par semaine, de Tunis à Marseille et de Tunis à Gênes. CHROME s'est appuyé sur un consortium international composé par l'Institut Méditerranéen d'Océanologie (MIO), l’Institut National des Technologies et des Sciences de la Mer (INSTM), le Laboratoire d’Océanologie et de Géosciences (LOG), la Station Biologique de Roscoff (SBR), le Laboratoire d'Océanographie de Villefranche-sur-Mer (LOV), l’Institut National de Géophysique et de Volcanologie (INGV) et l’Institut de Mathématique de Luminy (I2M). The CHROME project (Continuous High Resolution Observation of the MEditerranean sea) is financially supported by the A*MIDEX Foundation. Its objective was to study the physicochemical and biogeochemical context of the surface waters, integrating high-resolution space and time scales (mesoscale and weekly). Observing the marine environment at this scale is important to understand and integrate as well as possible the roles of mesoscale physical structures and single meteorological events (pulse events) while at the same time encompassing conventional seasonal variability. With this in mind, a high-resolution automated measuring system was set up using the Tunisian ship of opportunity C/F Carthage of the Compagnie Tunisienne de Navigation (CTN) equipped with modern and validated technological appliances, i.e. a FerryBox and a CytoSense flow cytometer. This ship crosses the Mediterranean sea four times a week between Tunis and Marseille and between Tunis and Genoa. CHROME was supported by an international consortium associating the Mediterranean Institute of Oceanography (MIO), the National Institute of Marine Sciences and Technologies (INSTM), the Oceanology and Geoscience Laboratory (LOG), the Roscoff Biological Station (SBR), the Luminy Institute of Mathematics (I2M), the Oceanology Laboratory of Villefranche-sur-Mer (LOV) and the National Institute of Geophysics and Vulcanology (INGV).

  • Categories  

    Suivis de la dérive du panache rhodanien vers la région Marseillaise SITE : Embouchure du Rhône – Zone littorale – baie de Marseille PROGRAMME DE RATTACHEMENT : - SNO Coast-HF – SNO MOOSE Responsable local: - Fabrice Garcia ÉQUIPEMENTS : Capteur température, salinité pression STPS NKE instrumentations PARAMÈTRES MESURES : Mesures haute fréquence en surface : température, salinité, nitrate: DISPONIBILITÉ DES DONNÉES : Base de données locales MIO PARTICIPANTS : P. Raimbault (DR MIO) D. Guillemain (Ing. CNRS): plongée L. Vanbostal (tech CNRS) plongée PARTENAIRES : Service des PHARES ET BALISES – Agence de l’Eau